La bédéthèque

The Lost Library .... en français!
User avatar
Liewen
champion
champion
Posts: 649
Joined: Sun 20 Mar, 2005 02:43
Xbox Live ID: Liewen
Wii code: 7822003881806675
raptr ID: Liewen
Location: Lotharingia

La bédéthèque

Postby Liewen » Sun 22 Mar, 2009 03:45

A la demande de Chevalier Bayard, je déclare ouvert le rayon BD de la librairie!

Faut pas pousser non plus, c'est le week-end et surtout c'est feignasse time, je me contente donc, pour "lancer le truc" de copier-coller deux messages que j'ai posté à  l'auberge de Lambton
Image

User avatar
Liewen
champion
champion
Posts: 649
Joined: Sun 20 Mar, 2005 02:43
Xbox Live ID: Liewen
Wii code: 7822003881806675
raptr ID: Liewen
Location: Lotharingia

Re: La bédéthèque

Postby Liewen » Sun 22 Mar, 2009 03:46

J'ai énormément (trop ?) lu de la bd plus jeune ; je continue, mais plus par périodes quasi "compulsives" d'ailleurs que de manière très régulière... Ca tient beaucoup au mode de distribution : en mode bibliothèque malheureusement le rayon bd est en général assez pauvre (sauf rares exceptions, et en général rien à voir avec la taille de la bibliothèque), et en mode achat c'est souvent cher, surtout par rapport au prix d'un poche ou d'un dvd marketplace... :no:


Larcenet a déjà été cité moult fois, je l'ai découvert grâce à Spirou il y a quelques années, dans une série intitulée Pedro le Coati co-créée avec Gaudelette (Mr Radada de Fluide). C'est la chronique très anthropomorphisée d'un zoo dont les animaux adorent se taper des parties de belotte, entre autres. Hyper drôle et très lisible, y compris par les plus jeunes (d'où Spirou je pense)
Image
On en a déjà parlé tout plein apparemment, mais pour ceux qui l'ont pas lu Le Combat Ordinaire c'est vraiment très bien. Même si on n'aime pas lire de la bd on adhère (j'ai fait tout plein d'émules, je sais donc de quoi je parle :) )


Sinon Bilal bien sûr, ce mec est un génie et pas qu'en bd j'avais vu un ballet de Preljol Preljocaj dont il avait fait les costumes et les décors il y a quelques années, c'était absolument dingue ! Je vis avec un fan de Bilal, ce qui nous donne, accroché au dessus de la cheminée, une reproduction de:
Image


Un des tournants dans ma culture BD/romans graphiques a été la lecture de Maus d'Art Spiegelman
Image Image
Impossible de résumer ce monument en 3 lignes mais je m'y colle: l'histoire d'un jeune dessinateur bd dans les années 70, à qui son papa, survivant de la Shoah, se raconte peu à peu... On suit donc en parallèle l'histoire du papa dans la Pologne de la 2ème guerre mondiale, la particularité de l'œuvre étant que les personnages ont des têtes d'animaux, les juifs étant représentés par des souris, les nazis par des chats, etc... L'histoire est très dure et le graphisme superbe. Spiegelman a sorti un album aussi sur les tours du World Trade Center, A l'Ombre des Tours Mortes (apparemment il habitait à deux pas de là et a été plus ou moins témoin direct de l'attentat). Pas lu encore, si quelqu'un peut me donner son avis...


Mais c'est Yslaire que j'aime le plus et à mon sens a le plus révolutionné l'univers de la bd ces dernières années.
La Saga Sambre est superbe, j'ai vu qu'elle avait quelques fans ici d'ailleurs :) , ce qui ne m'étonne pas car l'histoire me semble très "lambtonienne" (désolée pour les guillemets, mais en temps que newbie je ne me sens pas encore tout à fait légitimée à utiliser le mot !). Je n'ai lu que les 5 tomes "de base", qui ont été réédités avec une couverture magnifique (même que c'est mon cadeau de Noël pour un de mes frères). L'histoire est belle à en mourir, et n'est que sublimée par le dessin magnifique d'Yslaire, et les superbes couleurs.

Mais la lecture des Sambre n'a été qu'un prélude à XXeciel.com
C'est une œuvre tellement à part, dont il y a 4 opus mais impossible de dire 4 tomes, car les 2 derniers sont -pour résumer grossièrement- 2 fins alternatives qui se complètent. C'est pas possible de pitcher XXeCiel, je m'excuse donc de piller la bedetheque:
Psychanalyse d'un ange.
Eva Stern le raconte dans son journal : une nuit, à San Francisco, l'écran de son ordinateur s'est allumé pour lui livrer une succession d'images pour le moins troublantes, ''sans lien apparent, si ce n'est ces représentations d'anges récurrentes..''
Depuis cette nuit de février 97, chaque mois, la psychanalyste reçoit un e-mail composé exclusivement d'images et de photos.
Quel sens donner aux messages de l'Ange ? Autoportrait, autobiographie ou effet de miroir ? Miroir d'un siècle ou d'un Ange qui se meurt ? L'Ange du XXe siècle existe-t-il ? Qui est cet Ange, messager virtuel ressuscitant la mémoire du XXe Ciel ? Pourquoi avoir choisi précisément Eva Stern ? Est-ce la femme ou la psychanalyste qui est visée ? Quelle histoire (Histoire) cherche-t-il à lui livrer ?

C'est cette histoire que raconte Bernard Yslaire, ces questions auxquelles son album et ceux qui le suivront s'efforcent de répondre.Une histoire de vie et de mort, d'anges virtuels ou d'un siècle qui s'achève comme il avait commencé : dans le sang et les larmes.

Image Image Image Image
C'est pas du tout facile à lire, mais ça vaut vraiment le coup tellement c'est beau. En plus la forme assez surprenante de l'histoire en rend la lecture très personnelle, j'ai fait découvrir XXeciel à 2 personnes qui en ont chacune eu une lecture très différente.
Image

User avatar
Liewen
champion
champion
Posts: 649
Joined: Sun 20 Mar, 2005 02:43
Xbox Live ID: Liewen
Wii code: 7822003881806675
raptr ID: Liewen
Location: Lotharingia

Re: La bédéthèque

Postby Liewen » Sun 22 Mar, 2009 03:47

Voici mes impressions je dois dire assez confuses après la lecture de Chroniques Wallonnes, fini il y a quelques jours.

Image Image Image

Ce livre, que j'ai pris au premier coup d'oeil pour un roman graphique, est en fait... eh bien je ne sais pas trop, on oscille entre l'autobiographie et la BD plus classique, dans un format "livre" tout de même assez costaud. J'aime beaucoup la présentation faite sur le blog de l'éditeur :
6pieds.over-blog.fr wrote:Gros... très gros pavé de 416 pages, véritable manuel du savoir vivre wallon à l'usage du loser, tout autant que pamphlet sur l'autobiograhie et guide de l'auteur de bande dessinée malchanceux, ce bottin liégeois permet de mettre en évidence tout l'Art de Fifi qui s'apprécie particulièrement selon le principe de l'accumulation.


Le deal de départ est assez simple : l'auteur, Fifi (inconnu au bataillon en ce qui me concernait avant cet opus :blush:), s'est auto-challengé à dessiner une page par jour pendant un an, en nous narrant ses aventures quotidiennes. Le résultat est assez étrange : des "running gags" pas drôles du tout et hyper lourds -mais totalement assumés en tant que tels-, une autodérision omniprésente, de l'absurde un peu partout, ... Pas simple du tout de cerner ce livre, qui ne raconte au final pas grand chose, voire rien du tout. Et pourtant, j'ai aimé cette espèce d'atmosphère, ces petits riens et cette non-histoire. Sans parler des bonnes tranches de rigolade par moments, quand certaines situations de la vie quotidienne de l'auteur, qui sentent le vécu, nous renvoient à notre propre quotidien (et là, je pense très forts à toutes les pages "la tête dans le cul" :roll:)
Je me suis d'ailleurs un peu retrouvée dans l'avis de bdgest (avec peut-être un poil plus d'enthousiasme), dont voici le lien :arrow:


Dans le genre "vraie/fausse (auto)bio de dessinateur BD", j'en profite également pour parler d'Autobio, de Cyril Pedrosa
Image Image Image
Une petite BD "one shot" où Cyril Pedrosa nous raconte son quotidien de papa écolo, qui tente de vivre son militantisme vert au quotidien... C'est pas toujours simple, mais qu'est-ce que c'est drôle ! Là aussi, on sent du vécu, on s'y retrouve, mais je tiens à protester très officiellement: non, les noix de lavage, ça ne tâche pas les vêtements ! :D
Image

User avatar
Chevalier Bayard
semi-god
semi-god
Posts: 27407
Joined: Tue 03 Dec, 2002 10:31
Steam ID: chevalierbayard
PSN ID: ChevalierBayard
Xbox Live ID: ChevalierBayard
Location: Winonist cyber-archbishopric
Contact:

Re: La bédéthèque

Postby Chevalier Bayard » Sun 22 Mar, 2009 04:19

Très bonne idée que tu as eu là ma chérie :D

J'en profite du coup pour déplacer ici aussi mon petit post d'il y a qqs jours dans le coin lecture à propos de Découpé en Tranches de Zep.

Image

Pour le coup c'est de la bédé, Zep étant le créateur du célébrissime Titeuf. Personnellement je ne crois pas avoir jamais eu l'occasion ni l'envie de lire Titeuf et j'étais assez dubitatif quand j'ai vu ce bouquin qu'avait acheté Charlotte trainer. Et bien c'est vachement bien !! Zep est un dessinateur de talent, très à l'aise dans de nombreux style avec une très bonne gestion de l'espace. Cet album est assez intimiste car le personnnage principal n'est autre que ... Zep.

Image


Très agréable lecture. Du coup je vais peut-être m'intéresser un peu plus au reste de l'oeuvre de Zep. :)
Image

User avatar
absinthe
ambassador
ambassador
Posts: 7163
Joined: Wed 29 Oct, 2003 16:19
Contact:

Re: La bédéthèque

Postby absinthe » Wed 25 Mar, 2009 14:01

Moi aussi je commence pas un copier / coller pour faire découvrir la claque que j'ai prise en lisant cette BD hier soir.
Pas l'habitude de lire ce genre de chose en bd : des dessins enfantins, mais une histoire très cruelle, très noire. Ce qui fait que cette histoire est étrange et dérangeante à ce point là c'est il me semble le détachement avec lequel les pires évènements sont contés.

A ne surtout pas mettre dans des mains enfantines.

Si vous avez l'occasion de découvrir ce chef d'oeuvre, foncez !
Image

La couverture sous la couverture :
Image

Voici quelques cases
Image
Image

Image

Si vous souhaitez en savoir plus voici quelques liens à propos de cette BD, je vous conseillerais tout de même si vous souhaitez garder la découverte intégrale, de n'aller sur les liens qu'après avoir lu la BD :
interview des auteurs (scénariste et dessinateurs)
une critique

Pendant toute ma lecture quelque chose me semblait familier et en lisant des interviews des dessinateurs, j'ai lu qu'une de leur réfèrence c'était Gyo Fujikawa, un auteur dont j'avais des bouquins étant petite

j'en avais un notamment avec des trolls, des gnomes, des fées, des lutins, je crois que c'est celui ci
Image

Allez je poste quelques illustrations pour la comparaison :

Image

Image

Image

Image

User avatar
Lord-Of-Babylon
prince
prince
Posts: 8037
Joined: Fri 17 Oct, 2003 23:21
Location: Tardis

Re: La bédéthèque

Postby Lord-Of-Babylon » Thu 04 Mar, 2010 13:37

J'en ai parlé à Rottweiller il y a quelque temps mais pour ceux qui ne connaissent pas je vous conseille de foncer sur cette petite perle d'aventure. Si vous aimez Doctor Who et Space Adventure Cobra je pense que l'univers de Fear Agent vous plaira

Image

L'histoire commence avec une journée classique pour Heath Huston le dernier des Fear Agents (sorte de policier mythique). Alcoolique au dernier degrés et cynique comme pas parmi Heath tente de remplir un contrat qui le voit à la recherche d'une cause provoquant la haine d'homme singe allant tuer quelques colons.

Bon c'est le début et la suite emmenera notre héros dans des aventures passionnantes, droles et bien sanglantes. Petit à petit on découvrira son passé, celui de la Terre et des Fear Agents. Ce qui frappe dans cette bd, outre le graphisme de Moore c'est le rythme trépidant des aventures et les dizaines d'idées et de situations qui s'enchaine à chaque pages sans que jamais cela lasse.
Always look on the bright side of life...
http://lezocalo.blogspot.com/ : MAJ 31/10/10 - Veni, vidi, vici

User avatar
Lord-Of-Babylon
prince
prince
Posts: 8037
Joined: Fri 17 Oct, 2003 23:21
Location: Tardis

Re: La bédéthèque

Postby Lord-Of-Babylon » Fri 05 Nov, 2010 22:14

Family Compo vient d'être ré-édité par Panini et je suis joie

Faut quand même savoir qu'au début de l'édition manga, ce superbe auteur qu'est Hojo à vu ses principales oeuvres assez massacré. L'édition de City Hunter par J'ai Lu si elle avait le mérite d'exister n'était pas moins un travail de sagouin et Cat's Eyes fut édité en petit volume épais peu agréable à la lecture. Il semblerait qu'Hojo peut content de l'exploitation de son oeuvre ait décidé de tout regrouper et céder l'exploitation à un seul et même éditeur. Résultat : sorti d'Angel Heart puis édition magnifique de City Hunter et Cat's eyes mais il manquait quelque chose.


Image


Entre la fin des aventures du détective privé obsédé et les début du cœur d'ange, Hojo s'est consacré à quelques nouvelles puis à la comédie avec la chronique de la vie quotidienne d'une famille pas commune que l'on découvre en même temps que Masahiko le personnage de ce manga. Après la mort de son père, ce jeune étudiant se retrouve sans le sous. C'est à ce moment qu'apparait Yukari Wakanae sa tante qu'il n'avait jamais vue du fait d'une brouille ancienne dont il ne connait pas les causes. Yukari lui propose de venir vivre avec eux. D'abord réticent, Masahiko se laisse convaincre d'aller vivre dans cette famille ce qui est nouveau pour lui. En effet sa mère est morte alors qu'il était très jeune et son père lui consacrait peu de temps du fait de son travail. Masahiko a pour ainsi dire vécu seul.

Si la soirée avec les Wakanae le convient de vivre avec eux un événement va faire en sorte que cette nouvelle vie ne vas pas être si simple que cela. En effet Masahiko va très vite découvrir que chez les Wakanae les rôles ont été échangés. Le père est en fait une femme et Yukari est en réalité un homme.

C'est sur ce postulat très simple qu'Hojo va dresser ses histoires. Toujours très drôle et usant avec brio du quiproquo et du mécanisme de l'échange des rôles, Family Compo est surtout une comédie très tendre qui véhicule un message de tolérance véritable baume au cœur en ce moment. Masahiko se rend très vite compte qu'en dépassant son malaise initial il est heureux dans une famille où le père et la mère sont visiblement très amoureux l'un de l'autre et cherche le bonheur de leurs enfants.
Always look on the bright side of life...
http://lezocalo.blogspot.com/ : MAJ 31/10/10 - Veni, vidi, vici


Return to “La Librairie Française”



Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest