Les romans de gare ...

The Lost Library .... en français!
User avatar
Chevalier Bayard
semi-god
semi-god
Posts: 27406
Joined: Tue 03 Dec, 2002 10:31
Steam ID: chevalierbayard
PSN ID: ChevalierBayard
Xbox Live ID: ChevalierBayard
Location: Winonist cyber-archbishopric
Contact:

Les romans de gare ...

Postby Chevalier Bayard » Sun 17 May, 2009 13:50

Une grande discussion a démarré sur un forum privé au sujet des "romans de gare" et je profite qu'il y a énormément de discussion dans la partie francophone consacrée aux livres, (c'est à dire ici), pour essayer de déporter la conversation au bon endroit. :)

Je copie/colle le dernier post...

Lord-Of-Babylon wrote:
Après je comprends que certains puissent attendre autre chose d'un livre.


Juste qu'il raconte une bonne histoire c'est déjà largement suffisant et c'est pour moi le but premier de tout romans.

On ne doit pas avoir la même définition de la "bonne littérature" alors ...


On a surtout pas la même définition du romans de gare :D

King, Asimov, Bradbury, Heinlen, K.Dick, Masterton; Straub ou Matheson c'est des auteurs de romans de gare et je suis loin de les considérer comme de la mauvaise littérature bien au contraire. J'estime qu'un roman comme Ghost Story ou un recueil comme I, Robot font partie des classiques de la littérature.


... et je m'insurge sur le classement d'Asimov en particulier comme roman de gare. Là ton classement Lord revient presque à classer toute la SF en roman de gare.

Pour moi les romans de gare sont:
  • les bouquins pseudo-économiques et politiques avec une forte augmentation de ce marché suite à l'élection de N.S.,
  • les S.A.S. et autres polars "en séries",
  • les Harlequins,
  • les séries de SF de Devilliers et Jimmy Guieu

Ce n'est pas péjoratifs puisque j'ai bien lu le dernier bouquin sur Cécilia mais il fait partie des bouquins lu en transports et qui ne sont pas inclus dans le déménagement à venir. Par contre il a disparu le jour même où on l'a posé sur les boîtes aux lettres pour s'en débarrasser (alors qu'il reste encore plein de bouquins d'informatique une semaine plus tard...).

Ensuite je suis un fan absolu de Jimmy Guieu qui a écrit plus d'une centaine de bouquins de SF dont aucun ne restera dans l'histoire je suppose mais dont tous sont extrêmement imaginatifs et tout simplement délectables (je conseille cependant les premiers livres aux derniers).

ImageImageImage

J'attends d'un roman de gare qu'il me maintienne éveillé dans les transports sans toutefois accaparer mon cerveau forcément assoupi par la monotonie du voyage. Mais il m'est arrivé de lire des Guieu en dehors des transports ! :D

Bon je vais vite car je veux lancer le topic avant que la discussion ne continue sur l'HP !! Pour vous un roman de gare, c'est quoi ?? :)
Image

User avatar
Kawaii
marquess
marquess
Posts: 2671
Joined: Fri 11 Jun, 2004 13:17
Location: in Alice's nightmare

Re: Les romans de gare ...

Postby Kawaii » Sun 17 May, 2009 14:55

Hop un petit quote de ma réponse à Lord sur l'horloge

Qu'il raconte une bonne histoire, moi ça ne me suffit pas il faut toujours le fond ET LA FORME. Un auteur qui a de bonnes idées mais qui écrit avec ses pieds bof quoi. Je dirai même que j'accorde la même valeur aux deux.

Roman de gare, ben tout est dans le nom, c'est un truc qu'on lit en attendant le train, qui peut se lire au milieu de braillements d'enfants, que l'on peut même lire un peu en diagonale, qu'on peut facilement quitter le temps de monter dans le train puis reprendre une fois dedans. Un truc juste bien pour passer le temps.


Et donc Chevvie en lisant ton post je crois qu'en effet il y a juste différentes façons d'apprécier la littérature. Et j'avoue que moi je n'arrive pas à apprécier le roman de gare tel que nous le décrivons. Mais je ne désapprouve pas les gens qui aiment lire ce genre de livre, tant mieux si ces livres peuvent trouver des lecteurs, même occasionnels, le temps d'un voyage en train.
Moi je ne peux pas.

Je ne peux pas lire une oeuvre stérile, j'ai besoin d'un enrichissement personnel. Donc un livre juste fait pour passer le temps, c'est niet.
D'ailleurs ça concerne même toute "littérature", puisque même en ce qui concerne les magazine, j'attends un apport autre que le divertissement immédiat. Ainsi, je n'ai lu de magazine féminin (j'entends par là Biba, Closer, etc) que deux fois dans ma vie, justement en prenant le train, la première fois parce que je ne savais pas à quoi m'attendre, la deuxième fois parce qu'on était entre amies dans le train et qu'on s'est mises à faire les tests. Sinon c'est mag de musique (et encore pas n'importe lesquels, Elegy a largement ma préférence) ou de photo pour apprendre des techniques ou découvrir des photographes, ou mag sur le Japon (et la encore je suis très difficile : Planète Japon c'est trèèèèèèèès bien pour ceux que ça intéresse).

Bref, rien de stérile :) .... mais ce n'est que mon approche :wink:
Last edited by Kawaii on Sun 17 May, 2009 15:03, edited 1 time in total.
"Déjà, la machine à remonter dans le temps, elle existe ! Elle s'appelle Ebay" Bradaviel

User avatar
Kawaii
marquess
marquess
Posts: 2671
Joined: Fri 11 Jun, 2004 13:17
Location: in Alice's nightmare

Re: Les romans de gare ...

Postby Kawaii » Sun 17 May, 2009 15:01

Chevalier Bayard wrote:Une grande discussion a démarré sur un forum privé au sujet des "romans de gare" et je profite qu'il y a énormément de discussion dans la partie francophone consacrée aux livres, (c'est à dire ici), pour essayer de déporter la conversation au bon endroit. :)

Je copie/colle le dernier post...

Lord-Of-Babylon wrote:
Après je comprends que certains puissent attendre autre chose d'un livre.


Juste qu'il raconte une bonne histoire c'est déjà largement suffisant et c'est pour moi le but premier de tout romans.

On ne doit pas avoir la même définition de la "bonne littérature" alors ...


On a surtout pas la même définition du romans de gare :D

King, Asimov, Bradbury, Heinlen, K.Dick, Masterton; Straub ou Matheson c'est des auteurs de romans de gare et je suis loin de les considérer comme de la mauvaise littérature bien au contraire. J'estime qu'un roman comme Ghost Story ou un recueil comme I, Robot font partie des classiques de la littérature.


... et je m'insurge sur le classement d'Asimov en particulier comme roman de gare. Là ton classement Lord revient presque à classer toute la SF en roman de gare.



Asimov et Bradbury !!! (Je m'insurge là aussi :p )

Sinon King, je n'ai jamais pu en lire un en entier tellement c'était mal écrit (par l'auteur ou le traducteur je ne sais pas je n'ai jamais essayé en Anglais). Et les autres : jamais lu je ne peux pas me prononcer, mais donc quand je parle de roman de gare perso c'est selon la définition telle que donnée plus haut.
"Déjà, la machine à remonter dans le temps, elle existe ! Elle s'appelle Ebay" Bradaviel

User avatar
Chevalier Bayard
semi-god
semi-god
Posts: 27406
Joined: Tue 03 Dec, 2002 10:31
Steam ID: chevalierbayard
PSN ID: ChevalierBayard
Xbox Live ID: ChevalierBayard
Location: Winonist cyber-archbishopric
Contact:

Re: Les romans de gare ...

Postby Chevalier Bayard » Sun 17 May, 2009 15:20

Hey merci Kawaii d'être venue par ici. Je pensais de façon pessimiste que la conversation allait s'arrêter aussi sec une fois que j'aurais mis un lien vers un autre forum :)

King est assez irrégulier, il faut se méfier. En général je ne suis pas fermé à un type de littérature plutôt qu'un autre mais, par contre, et c'est mal je sais, je ne pardonne que très très difficilement à un auteur de m'avoir déçu. K. Dick a beau être un génie j'ai arrêté aussi sec ma lecture de ces Å“uvres après Le Maître du Haut Château et L'Oeil dans le Ciel. De même pour King, si j'ai adoré ça et le Fléau, dans ses nouvelles rares sont celles qui ont retenu mon attention à par Carrie. C'est vrai que le style est plutôt simpliste mais dans les trois bouquins cités j'ai vraiment trouvé des idées qui m'ont plu et m'ont fait passer outre le style.

Ensuite il est vrai je pense que mes habitudes de lecture (essentiellement dans les transports), font que je suis plutôt restreint sur un style "accessible" également. Je me rappelle d'un bouquin que Nau m'avait passé dont je n'arrive plus à me souvenir le titre sur l'après Salazar au Portugal. L'histoire était très bien mais le style, hyper littéraire pour le coup, avait vraiment sabordé mon rythme de lecture puisqu'il était par exemple très difficile de reprendre aisément sa lecture après une pause le temps de changer de métro ou de la journée de travail... Après je ne sais pas si mon choix d'"hyper littéraire" est bien trouvé parce que pour justement reprendre un de tes exemples d'auteurs favoris, je trouve justement que Camus est un auteur très accessible. Il sait faire passer des idées très fortes par des phrases simples. "Chapeau bas" ;)

A l'inverse, dans ce qui serait catégorisé facilement du côté "Roman de Gare", j'ai interrompu ma lecture du Cycle d'Horus qui se déroule dans l'univers de Warhammer 40,000 car l'auteur du 5ie livre "se lit écrire" et adopte un style hyper-chargé qui rend le bouquin indigeste... (on m'a dit que cela s'améliorait sur la suite mais là j'ai arrêté au premier quart :P ).

Donc si l'on s'en tient au style le "roman de gare" ça peut-être du S.A.S., comme du Asimov, du Auster ou du Camus. Par contre, d'expérience ça ne peut pas être du Gibson :D Enfin bref ! Il y a aussi une forte dose de subjectivité à moins que l'on s'en tienne à la production de série (S.A.S., Harlequin, etc... et, je pense pour ma part aussi, une bonne partie des King)..
Image

User avatar
snake
prince
prince
Posts: 8345
Joined: Thu 16 Oct, 2003 12:57
Location: Green Dragon Tavern
Contact:

Re: Les romans de gare ...

Postby snake » Sun 17 May, 2009 15:27

Pour le roman de gare, évitez Eco aussi, j'ai déjà  eu du mal chez moi :p
Ou alors ses essais passent bien puisque courts.
Image

User avatar
Chevalier Bayard
semi-god
semi-god
Posts: 27406
Joined: Tue 03 Dec, 2002 10:31
Steam ID: chevalierbayard
PSN ID: ChevalierBayard
Xbox Live ID: ChevalierBayard
Location: Winonist cyber-archbishopric
Contact:

Re: Les romans de gare ...

Postby Chevalier Bayard » Sun 17 May, 2009 15:30

Ouh là oui je confirme :eek: . J'avais abandonné le Pendule de Foucault en cours de route moi justement...
Image

User avatar
snake
prince
prince
Posts: 8345
Joined: Thu 16 Oct, 2003 12:57
Location: Green Dragon Tavern
Contact:

Re: Les romans de gare ...

Postby snake » Sun 17 May, 2009 15:35

La première fois je l'avais abandonné à la première page, puis j'ai retenté quelques années plus tard.
Image

User avatar
Lord-Of-Babylon
prince
prince
Posts: 8036
Joined: Fri 17 Oct, 2003 23:21
Location: Tardis

Re: Les romans de gare ...

Postby Lord-Of-Babylon » Sun 17 May, 2009 15:49

Chev => Carrie n'est pas une nouvelle mais un roman

Qu'il raconte une bonne histoire, moi ça ne me suffit pas il faut toujours le fond ET LA FORME. Un auteur qui a de bonnes idées mais qui écrit avec ses pieds bof quoi. Je dirai même que j'accorde la même valeur aux deux


Oui ca me parait assez évident que le fond et la forme doivent être de qualité afin d'avoir du plaisir à la lecture neanmoins quand je demande d'avoir une bonne histoire c'est vraiment juste cela et une bonne histoire pour moi peux très bien être un conte, un truc pour me faire peur, une vulgarisation scientifique ou un essai philosophique. Si l'auteur ne perd pas de vue le plaisir du lecteur à lecture c'est gagné pour moi sinon c'est niet.

et je crois que toi et Chev adapté un peu à votre gout le terme romans de gare surtout que quand je lis vos définitions j'ai l'impression qu'elle dépende d'abord de l'état d"attention du lecteur que du romans en lui même et j'ai envie de vous dire que quelques soit l'environnement extérieur si un livre me passionne je pourrais le livre sans souci que ce soit du King, du Molière ou du Sartre.

Pour moi vous assimilez roman de gare à mauvaise littérature alors que non désolé ce n'est pas vrai et Asimov tout comme Bradbury ont était assimilé à ce genre d'auteurs avant d'être considéré à leurs justes valeurs. Le roman de gare c'est un terme assez fourre tout pour désigner la littérature qu'on estime mauvaise alors qu'il me semble qu'il y a tout simplement une définition historique de ce terme (c'est un peu la même histoire que pour la série B tiens) donc désolé pas pour moi. La littérature de gare c'est tout simplement celle qui était vendu en gare et la dedans on trouve (trouvait) des auteurs considéré comme réputé aujourd'hui.

Pour moi il n'y a pas de romans de gare, il y a justes des bons et des mauvais romans.
Always look on the bright side of life...
http://lezocalo.blogspot.com/ : MAJ 31/10/10 - Veni, vidi, vici

User avatar
Chevalier Bayard
semi-god
semi-god
Posts: 27406
Joined: Tue 03 Dec, 2002 10:31
Steam ID: chevalierbayard
PSN ID: ChevalierBayard
Xbox Live ID: ChevalierBayard
Location: Winonist cyber-archbishopric
Contact:

Re: Les romans de gare ...

Postby Chevalier Bayard » Sun 17 May, 2009 17:40

Lord-Of-Babylon wrote:Chev => Carrie n'est pas une nouvelle mais un roman


Je reprends abusivement le terme anglais "novel" qui est beaucoup plus générique. Mais en gros il fait moins de 1000 pages ce qui me semble être un minimum pour que King arrive à poser ses histoires à qqs exceptions notables dont les Langoliers, une vraie nouvelle pour le coup et donc Carrie.

Lord non tu ne m'as pas compris. J'ai dit que certains livres étaient plus exigeants que d'autres en terme d'attention requise par le lecteur. C'est tout d'abord par la forme: dans les transports j'aime avoir des livres avec de multiples chapitres ce qui me permet de reprendre ma lecture laêù fois suivante où je rentre dans le métro sur un début de chapitre suivant plutôt que de me repalucher la page histoire de me retrouver... j'éviterais donc Proust par exemple (d'ailleurs je l'ai si bien évité que je n'ai rien lu de lui jusqu'à présent :blush: ), par contre du Paul Auster, que beaucoup assimilent à de la Littérature avec un grand L, ça passe très bien.

Je ne dis nulle part qu'il s'agit de mauvaise littérature !! Pour moi ce qui importe ce sont les idées avant tout. Un Jimmy Guieu a eu beau écrire sur une cadence industrielle (plus d'une centaine de livres quand même !), ce mec avait une imagination incroyable !! Ce que j'aime dans ses livres c'est qu'on ne sait jamais où l'on va aller... Il a quand même écrit un bouquin où l'Univers est en péril parce qu'il est en fait contenu dans le corps d'une femme qui s'est blessée au genou !! :eek: ).

Je n'ai jamais lu de S.A.S. malgré les couvertures "engageantes" mais il doit y en avoir de bons dans le tas. Ma soeur en a lu qqs uns dont elle m'avait fait un récit hillarant. :D

De la même façon, les San Antonio ont nombre de fans. Mais pour moi ces livres sont fait sur une recette standardisée et, un peu comme un film "mainstream", on sait ce qu'on va y trouver et si l'on cherche au delà on sera forcément déçu...

ImageImageImage

A ben tiens, je tombe sur une définition alors que je cherchais l'illustration ci-dessus :D

wikipedia wrote:S.A.S. (nom issu du titre Son Altesse sérénissime) est une série de plus de 170 romans d'espionnage écrite par Gérard de Villiers, parfois appelés « roman de gare » à cause de leur style léger et lecture rapide.

(source)


Par contre je viens seulement de réaliser que tous les S.A.S. sont écrit par De Villiers alors que j'avais lu qqs tomes d'une saga de SF de ce mec aussi !! :eek: (Blade mais je vois que ce n'est pas lui qui a tout écrit, ouf !)

En fait c'est lui le romancier de gare ! :lol:

Je pense que cette définition du roman de gare est bonne. Maintenant reste à placer le curseur sur le "style léger" :)

Bon j'ai envie de me lire un S.A.S. moi maintenant .... ça vous dit pas une sorte de "marathon découverte" des SAS (enfin un ou deux hein ? pas les quasi-200 !!)?
Image

toto joke
legend
legend
Posts: 3632
Joined: Sun 22 May, 2005 22:11

Re: On a plus d'Horloge pour la XXVI ème fois ?

Postby toto joke » Sun 17 May, 2009 17:57

Pour amener mon grain de sel au debat je trouve dommage de faire le clivage entre le roman de gare qui est populaire par essence et la litterature (les grands ecrivains). La frontiere est floue et depend tellement des auteurs... je pense ne rien apprendre a personne en disant que cet auteur qu on pouvait considerer au 19e siecle comme un vulgaire auteur de feuilletons de journaux a lire en attendant le coche 36 - je pense a Dumas - est desormais considere comme un auteur majeur du patrimoine francais.
De nombreux films, et parfois des chef d oeuvres d Hitchcocks - realisateur extremement bien vu de la part de la plupart des intellectuels et des cineastes - sont des adaptations de romans de gare (psychose, vertigo, fenetre sur cour...)
Il y a d excellents et de tres mauvais romans de gare comme il y a de l excellente et tres mauvaise litterature. Personnellement j aimerais ecrire aussi mal que le romancier de gare David Goodis (qui fut d ailleurs lui aussi adapte par Truffaut) ou Richard Matheson (les seins de glace).
Apres effectivement, chacun decide de ce qui est de qualite pour lui , moi par exemple entre les theories du Da Vinci Code que je trouve fumeuses et la complexite du Pendule de Foucault, je n ai eu le courage de continuer a lire aucun des deux.


Return to “La Librairie Française”



Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest